Les élèves de 6e B du collège Kerallan participeront à la grande rencontre autour des « Petits Reporters » le Mardi 2 juin 2015 toute la journée.

AFFICHE 2015 PETITS REPORTERS
AFFICHE 2015 PETITS REPORTERS

Mais qui sont les « monstres » marins ?

Mardi 2 juin les élèves de 6e B du collège Kérallan participeront à la grande rencontre autour des « Petits Reporters ».

Ils ont durant l’année scolaire travaillé autour de la problématique « Les monstres marins » sont-ils ce/ceux que l’on croit ?", dans plusieurs disciplines.

Ainsi, en anglais et espagnol, un travail sur le vocabulaire, la construction des phrases, la fabrication imagée de monstres ; la création et l’utilisation d’ un « jeu des sept familles » auront été menés.

En Français et Histoire, l’imaginaire aura pu s’exprimer autour de figures crées et de monstres mythologiques : Scylla, Charybde, les Sirènes….

En SVT et Maths, des informations scientifiques, des opérations logiques et des figures géométriques auront agité les neurones de nos scientifiques en herbe….

Une prise de conscience, après l’accès aux connaissances, sera donc réalisée permettant d’apprécier la variété des espèces sous marines et non leur « monstruosité ». Si un monstre existe, il est bien réel, élaboré par les humains, se déplaçant sur l’Océan, énorme et grossissant très rapidement : il s’agit du monstre Plastique…et de nouveaux continents dont la planète se passerait bien !

Quatre élèves de la classe exposeront devant l’ensemble des nombreux participants les réalisations effectuées autour du projet, en français, anglais et espagnol, sous forme d’un « colloque » scientifique, préparé avec les professeurs.

Puis ces réalisations (monstre Plastique, baleine Mathématiques, cartes à jouer, etc) seront exposées à Océanopolis. Durant la journée, les élèves auront également le plaisir de redécouvrir ces lieux où prolifèrent les manifestions de vie de nos Océans, un univers fragile à préserver.

Consulter le blog

LOGO BLOG MONSTRES MARINS voir en grand cette image
LOGO BLOG MONSTRES MARINS