KÉRALLAN : LES COLLÉGIENS ET LA ROBOTIQUE

info document -  voir en grand cette image

Les collégiens ont vu l’aboutissement concret des connaissances acquises dans les disciplines scientifiques.

Jeudi, les élèves de quatrième du club robotique étaient au fablab, dans le cadre du partenariat avec l’IMT Atlantique. Ils ont découvert d’autres moyens de programmation que le logiciel Lego (NXT ou EV3) qu’ils utilisent.

Kérallan. Les collégiens et la robotique La séance consacrée à des manipulations était encadrée par des élèves ingénieurs. Après une démonstration de la découpeuse à laser, avec la confection d’un porte-clefs en bois, ils se sont attelés à la programmation. Avec le logiciel Ardublock, les collégiens ont réalisé des petits montages à base de Led, photorésistance.

Piloter une lampe par le téléphone

Après avoir pris en main App Inventor, qui permet de dialoguer d’un PC à un téléphone portable, ils ont conçu une application sur téléphone portable Android. Les élèves ont fait une liaison avec leur programme de technologie en domotique et robotique. « Cette visite, qui a enthousiasmé les élèves, va se poursuivre par une seconde. Elle sera basée sur la création d’une application Android permettant de se connecter à un module Bluetooth et d’une autre pour piloter une lampe par le téléphone », a précisé Louis Kernevez, professeur.

Robot humanoïde

Ce partenariat va également voir la venue d’élèves ingénieurs au collège, pour présenter le robot humanoïde NAO à des élèves de cinquième. Il faut espérer que tous ces jeunes, ou au moins certains d’entre eux, s’orientent vers des études scientifiques, et notamment l’option SI (Sciences de l’Ingénieur) ou informatique en lycé