Dans le cadre du « Projet Jeunes Reporters des Arts et des Sciences » proposé par Océanopolis, « Du plus petit au plus grand dans nos Océans », cette ultime visite aura permis aux jeunes élèves de s’intéresser plus spécifiquement aux caractéristiques du plus petit, soit le plancton.

DSCF1652 -  voir en grand cette image
DSCF1652

Dans le cadre du « Projet Jeunes Reporters des Arts et des Sciences » proposé par Océanopolis, Leïla Baron de l’association « Cap vers la nature », de Concarneau, est venue rendre visite aux élèves des deux classes de 6e du Collège Kérallan de Plouzané, investies dans le projet. Cette association est partenaire du Parc Marin en ce qui concerne l’action « P’tits mousses de l’Iroise ». L’animatrice a ainsi présenté à une cinquantaine d’enfants les organismes microscopiques présents dans l’eau de mer et ils les auront débusqués en utilisant des microscopes en classe. La problématique retenue cette année par les professeurs engagés dans l’action est « Du plus petit au plus grand dans nos Océans ». Des spécialistes divers, motivés et motivants sont intervenus tout au long de l’année et cette ultime visite aura permis aux jeunes élèves de s’intéresser plus spécifiquement aux caractéristiques du plus petit, soit le plancton.

Lors de la journée de restitution à Océanopolis, fin mai2017, les élèves auront ainsi l’occasion d’exposer ce qui aura été étudié et ce qu’ils auront retenu et appris, grâce à ces apports scientifiques, sur le milieu proche : la mer et ses habitants. Ils travailleront main dans la main avec leurs amis du cycle3 et dans la continuité de ce qui aura été fait en CM2, à l’école de Coat Edern. Nul doute que ce type d’action suscite quelques vocations, ouvre les jeunes esprits à l’observation du milieu et les incite à respecter les formes vivantes qui s’y développent !

DSCF1681 -  voir en grand cette image
DSCF1681
DSCF1681